Transit d’équipements militaires français par la Lituanie (du 15 au 30 avril 2019) [lt]

Dans le cadre des mesures de dissuasion décidées lors du sommet de l’OTAN de Varsovie en 2016, l’Alliance atlantique déploie dans les États baltes et en Pologne un bataillon multinational au titre de la présence avancée renforcée (enhanced Forward Presence, eFP).

La France contribue à cette mesure par le déploiement d’un sous groupement tactique interarmes (SGTIA) en Estonie (2017, 2019) et en Lituanie (2018).

JPEG

Fin avril, des équipements militaires français ont ainsi transité par la Lituanie afin de rejoindre le camp militaire de Tapa, en Estonie, le bataillon multinational de l’OTAN placé sous commandement britannique.
L’opération, menée par le centre des transports et transits de surface (CTTS) de Linas-Montlhéry (91), a été effectuée avec le concours du centre lituanien de contrôle des mouvements (Movement Control Centre). Des militaires britanniques étaient également présents.

JPEG

L’écart des voies de chemin de fer étant différent entre le réseau ferré polonais et celui des États baltes, les chars Leclerc ont été transférés sur un autre train en gare de Mockava, à la frontière avec la Pologne. D’un poids de 55 tonnes, ils ont été transportés sur des plateformes conçues spécialement par les Lituaniens.
Les autres équipements (véhicules blindés du combat de l’infanterie, véhicules de l’avant blindés, véhicules blindés légers) ont également été transbordés en gare de Šeštokai.
Ce mouvement logistique précède l’arrivée de près de 300 militaires français qui seront déployés en Estonie prochainement.

JPEG
JPEG
JPEG

Dernière modification : 07/05/2019

Haut de page