Remise officielle du rapport 2009 de la CNEMA (17 juin 2010)

Le ministre des Affaires étrangères et européennes, Bernard Kouchner, a reçu le 17 juin 2010 le rapport annuel de la Commission nationale pour l’élimination des mines antipersonnel (CNEMA), au Quai d’Orsay, en présence des membres de la Commission.

Bernard Kouchner a salué le travail de la CNEMA, dont la mission conserve plus que jamais sa pertinence et qui demeure un lieu de débat indispensable entre les représentants du Parlement, de la société civile et des administrations de l’État.

JPEG - 19.3 ko
Bernard Kouchner et Bernard Lodiot, président de la CNEMA (17.06.10)
Photo : F. de la Mure/MAEE

Le 1er août prochain, la Convention d’Oslo sur les armes à sous-munitions entrera en vigueur. Les attributions de la CNEMA devraient prochainement être étendues à ce type d’armes.

Dans ce contexte, le ministre a voulu rappeler toute l’importance que la France attache à l’action contre les mines et autres restes explosifs de guerre, qui contribue non seulement à la réduction du nombre de victimes de ces armes mais qui s’inscrivent aussi dans les objectifs de la politique extérieure de la France.

Bernard Kouchner a tenu à souligner les efforts menés par la France dans ce domaine, tant au niveau politique que financier, notamment par le biais de l’Union européenne et des Nations unies. Le ministre a ainsi annoncé que deux millions d’euros supplémentaires seraient affectés en 2010 à des projets de lutte contre les mines et autres restes explosifs de guerre, sur l’enveloppe ONG de l’Agence française de développement.

Enfin, le ministre a présenté le plan d’action du Ministère des Affaires étrangères et européennes contre les mines et autres restes explosifs de guerre, première étape dans l’élaboration d’un processus plus large, impliquant l’ensemble des acteurs français de ce secteur.

Lire le discours prononcé par Bernard Kouchner (Paris, 17 juin 2010)

En savoir plus :
Lire le "Plan d’actions du Ministère des Affaires étrangères et européennes contre les mines et autres restes explosifs de guerre"

Dernière modification : 30/07/2014

Haut de page