Participation du Président Emmanuel Macron au Sommet de l’OTAN de Madrid

Le Président de la République Emmanuel Macron a participé à ce Sommet clef pour la sécurité de la France et du continent européen.

À cette occasion, les alliés ont unanimement acté plusieurs décisions importantes :

Renforcer le soutien à l’Ukraine :

Comme au Conseil européen puis au G7, la France et ses partenaires ont unanimement décidé de renforcer leur soutien économique, humanitaire et militaire à l’Ukraine. La France va livrer très rapidement les matériels dont l’Ukraine a besoin, notamment les 6 canons Caesar supplémentaires, ainsi qu’une quantité significative de véhicules blindés.

Le Président Emmanuel Macron a rappelé le soutien nécessaire à l’Ukraine pour que les principes et les règles sur lesquelles nous avons bâti depuis 1945 notre propre sécurité soient respectés : respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des Etats, démocratie et respect du droit international, refus radical de la conquête de territoires par la force.

Si le continent européen n’est plus en paix, l’Alliance atlantique, pour autant, n’est pas en guerre. La Russie porte seule la responsabilité de cette guerre. Parler d’une volonté de « l’Ouest », de « l’Occident » ou de l’Otan de s’imposer sur le reste du monde est un mensonge.

Renforcer la posture de dissuasion et de défense de l’alliance :

C’est le cœur de métier de l’OTAN, celui sur lequel le Président de la République a souhaité dès 2019 qu’elle se recentre, et que le retour de la guerre en Europe a rendu nécessaire : la défense collective dans l’espace euro-atlantique.

L’alliance a acté le renforcement de sa posture sur le flanc oriental pour assurer la sécurité de nos alliés et partenaires européens contre la menace que la Russie constitue désormais.

La France prend toutes ses responsabilités à cet égard. Ses troupes sont déployées en Estonie et Roumanie – où la France joue le rôle de nation-cadre et où le Président s’est rendu il y a quelques jours. Le Président a dit la disponibilité de la France à renforcer encore son dispositif pour répondre aux besoins de nos alliés.

Nos alliés et nos partenaires savent pouvoir compter sur la France face aux menaces. Notre effort de défense national est reconnu et respecté.

Adhésion de la Suède et de la Finlande :

La France a dès le départ soutenu ce choix souverain et issu d’un processus démocratique, de deux de nos partenaires européens.

Leur adhésion permettra d’apporter une contribution très significative, au vu des capacités de ces deux partenaires, à notre posture collective et à la sécurité européenne.

Adoption du nouveau concept stratégique de l’alliance :

Ce document fondamental guidera les actions de l’alliance dans les années à venir.

Il prend acte du nouvel environnement de sécurité créé par l’agression de la Russie contre l’Ukraine.

Il reconnait la complémentarité entre l’OTAN et l’Union européenne pour assurer la sécurité de l’espace euro-atlantique, et ce d’autant plus que l’Union européenne a su prendre ses responsabilités et joué un rôle décisif face à la guerre en Ukraine.

Revoir la conférence de presse du Président :

PDF - 535 ko
Conférence de presse du Président de la République à l’issue du sommet de l’OTAN
(PDF - 535 ko)

Source : Elysée

Dernière modification : 01/07/2022

Haut de page