Mission de Défense [lt]

Téléphone : (+ 370 5) 219 96 50
Fax : (+ 370 5) 219 96 53

Colonel Stéphane Loechleiter
- Attaché de défense

Adjudant-chef Aurélie Le Roux
- Assistante de l’attaché de défense

Irma Norkute
- Traductrice

Mathias Villeroy
- Stagiaire


JPEG JPEG

Présentation de la mission de Défense

Sous l’autorité de l’ambassadeur, l’attaché de défense assure la représentation des différentes autorités du ministère de la défense en Lituanie. L’attaché de défense travaille au profit de l’ensemble des acteurs du ministère de la défense et est placé sous l’autorité hiérarchique du Directeur général des relations internationales et de la stratégie (DGRIS).

Missions de l’Attaché de Défense

De façon générale, la mission de l’attaché de défense couvre les trois grands domaines d’une relation de défense que sont les échanges en matière de politique de défense, la coopération militaire et les relations en matière d’armement.
Cette mission comprend ainsi différents volets dont voici les principaux :

  • conseiller de l’ambassadeur pour les questions de défense ;
  • conseiller le ministère de la défense pour les questions de défense relatives à ses pays d’accréditation ;
  • animer la relation bilatérale de défense sous ses différents aspects ;
  • expliquer et promouvoir la politique de défense française ;
  • promouvoir l’industrie française d’armement et contribuer aux démarches de soutien et de contrôle des exportations.

Relations militaires bilatérales

Formalisée par l’Accord Inter-gouvernemental de Défense signé en 2013, la coopération militaire se manifeste par :

  • le soutien de la France apporté à la Lituanie en matière de sécurité collective :
    • police du ciel : Sous mandat de l’OTAN, la France a assuré quatre fois en Lituanie (2007, 2010, 2011, 2013) la mission d’assistance et de police du ciel de l’espace aérien balte et une fois en 2014 avec des avions stationnés à Malbork (Pologne).
    • opérations maritimes : Participation à la campagne annuelle de déminage des eaux baltes avec un ou plusieurs chasseurs de mines français, dans le cadre de l’opération « Open Spirit ». Participation régulière en Mer Baltique aux exercices de l’OTAN.
  • l’interopérabilité et le soutien du Ministère de la Défense lituanien aux opérations extérieures, comme le souligne, par exemple, le déploiement d’un appareil de transport tactique C-27 Spartan en Afrique pour soutenir l’opération française Sangaris en République Centrafricaine en 2014.
  • la promotion de la formation des cadres : échanges d’élèves officiers entre les Ecoles de Saint-Cyr-Coëtquidan et l’Académie militaire de Lituanie et développement de l’enseignement du français au sein du Ministère de la défense lituanien, des forces armées lituaniennes et de l’Académie Militaire depuis septembre 2012.
  • le maintien d’un dialogue stratégique politico-militaire par l’entremise de visites de hautes autorités telles que celle du Ministre de la défense le 21 mars 2014, par des réunions d’état-major ainsi que par la tenue du séminaire franco-balte sur la sécurité et la défense organisé chaque année.
  • le développement de relations fortes en matière d’industrie de défense comme en témoignent l’acquisition de trois hélicoptères neufs par le Ministère de la Défense lituanien le 25 octobre 2013, la visite de délégations lors des salons Eurosatory, Euronaval et Le Bourget, ou l’organisation à Vilnius du 1er Forum franco-baltes consacré aux questions d’industrie de défense en mai 2014, en présence du Ministre de la défense lituanien.
  • l’assistance fournie par la Lituanie à la France, depuis la décision du 17 novembre 2015, dans le cadre de l’article 42-7 du traité sur l’Union européenne relatif à l’assistance mutuelle des Etats membres en cas d’agression armée sur son territoire.

Relations militaires multilatérales

La coopération se traduit également par la mise en place d’un officier supérieur au poste de directeur adjoint du Centre d’Excellence de l’OTAN pour la sécurité énergétique à Vilnius en Lituanie.

Pour en savoir plus, consultez le site du Ministère de la Défense, cliquez ici

Réserve citoyenne à l’international

Les Français installés à l’étranger ont la possibilité de rejoindre la réserve citoyenne de défense et de sécurité en mettant leurs compétences (notamment linguistiques, culturelles, informatiques ou techniques) au service de notre politique de sécurité et de défense. Pour plus d’informations vous pouvez contacter ce poste et consulter le site de la réserve citoyenne à l’international.

Dernière modification : 16/08/2017

Haut de page