Festival de Théâtre lycéen d’Alytus « Premiers rideaux »

La douzième édition du Festival de Théâtre scolaire francophone « Premiers rideaux », organisé par la Directrice de l’Ecole Dzukija et le Lycée Ramanauskas d’Alytus, s’est tenue dans la grande salle du Théâtre municipal d’Alytus les 26, 27 et 28 avril 2013.
JPEG
Soutenu par le Ministère de l’Education et de la Science, l’Ambassade de France en Lituanie et la Municipalité d’Alytus, il a pu rassembler 168 jeunes participants, en majorité des lycéens.
JPEG
Le Festival a été ouvert officiellement vendredi matin par Nijolė Makštutienė, l’Adjointe du Maire d’Alytus, par Česlova Mocevičienė, l’Adjointe du Directeur du Service de l’Education de la Municipalité d’Alytus et enfin par Frédéric Bellido, le Conseiller de Coopération et d’action culturelle.

Sur les 15 troupes lituaniennes inscrites au programme, venues d’Alytus (3), Panevėžys (1), Anykščiai (1), Vilnius (4, dont l’Ecole Internationale Américaine), Kaunas (3), Šiauliai (2), Varėna (1), 14 ont effectivement présenté leur travail.
JPEG
Une seule troupe étrangère, le Lycée Özel Tevfik Fikret d’Ankara, avait fait cette année le voyage pour présenter une version abrégée de l’Atelier, de Jean-Claude Grumberg. Un chaleureux accueil a été fait par le jeune public lituanien à ces jeunes francophones d’un très bon niveau.
JPEG
Complétant ces prestations, un riche programme théâtral a été proposé aux jeunes participants : le vendredi soir, avant la soirée d’amitié où les troupes ont présenté chansons et séquences dansées, les comédiens lituaniens Birutė Mar et Valentinas Novopolskis ont fait une lecture en lituanien toute en finesse et en poésie d’Agatha, de Marguerite Duras. Le samedi après midi, c’est la troupe du CLEF qui a présenté son brillant dernier spectacle francophone 6, rue Chantereine, et dimanche matin, juste avant la clôture du Festival, les francophones d’Alytus ont joué pour le plaisir de tous l’Ambulance, une comédie en vers pleine de fraîcheur et d’humour.
JPEG
Les traditionnelles petites formes créées par les élèves pendant les ateliers théâtraux animés par des professeurs et par les quatre stagiaires FLE venues prêter main forte, ont été offertes samedi soir aux passants d’Alytus, dans la rue, sur le parvis du théâtre. Elles ont été couronnées par le désormais rituel grand flashmob du Festival, exécuté dans une atmosphère d’authentique réjouissance.
PNG
Un saut qualitatif des spectacles présentés cette année a été constaté par le Jury, composé de trois membres depuis 2012 : le Président, Luc Aubry, qui est aussi l’Attaché de coopération de ce poste, de Jean Lataillade, Comédien, Metteur en scène formateur et membre du réseau international de théâtre scolaire Artdrala, et de Snieguole Kavoliuniene, Assistante de l’ACPF. Outre la grande diversité de genres, d’approches, c’est l’audace, l’originalité mises dans le choix du texte ou du thème abordé, le soin mis à la conception de la mise en scène et à sa cohérence, l’effort technique autant que la créativité, que le Jury et le public ont remarqués.

Pour rendre hommage à cette qualité et à cette prise de risque, pour encourager l’émulation qui ont caractérisé ce cru 2013, le Jury a décerné 9 mentions spéciales du Jury en plus des deuxième et troisième prix créés l’an passé, et en plus des prix supplémentaires mis en place depuis longtemps : pièce préférée du public, prix pour la qualité du français, prix de la meilleure actrice et du meilleur acteur, prix pour la qualité de la mise en scène.

Les commentaires précis et individualisés faits par le Président du Jury au moment de la remise de ces prix et mentions spéciales ont été très appréciés en ce qu’ils valorisent mais aussi précisent les critères d’évaluation et les compétences requises.
JPEG
Le spectacle récompensé cette année par le premier prix du Jury a été l’adaptation de Musée haut, Musée bas de Jean-Michel Ribes, interprété par la troupe du Lycée KTU de Kaunas qui représentera la Lituanie en 2014 au Festival des Festivals qui se déroulera en France, à La Roche sur Yon.
JPEG
Par la forte motivation qu’il représente pour les élèves, les professeurs, les établissements et les Municipalités, le Festival de Théâtre scolaire d’Alytus apparaît plus que jamais comme un instrument efficace de promotion du français en Lituanie, qu’il est important de continuer à soutenir et de développer.
JPEG

Dernière modification : 30/07/2014

Haut de page