Condamnation de M. Ales Bialiatsky

Biélorussie - Condamnation de M. Ales Bialiatsky

Quai d’Orsay - Déclarations du porte-parole - 24/11/11

La France est choquée par la condamnation ce jour de M. Ales Bialiatsky, responsable du Centre Viasnia et Vice-président de la Fédération internationale des droits de l’Homme, à 4 ans et demi de prison pour des motifs purement politiques, à la suite d’un procès inéquitable.

Elle déplore vivement que les autorités biélorusses soient restées sourdes à ses appels, ainsi qu’à ceux de l’Union européenne, concernant sa libération ainsi que celle de l’ensemble des prisonniers politiques.

La France, aux côtés de ses partenaires de l’Union européenne, appelle à la libération immédiate de M. Bialiatsky et réitère son exigence de libération de tous les détenus politiques et l’abandon des poursuites judiciaires à leur encontre.

Elle appelle la Biélorussie à respecter les droits de l’Homme, condition indispensable à l’établissement d’une société moderne et démocratique.

Dernière modification : 30/07/2014

Haut de page