Accident nucléaire

Accident nucléaire : les premiers gestes à effectuer

Voici quelques consignes à respecter en cas d’accident nucléaire.

JPEG

Vous vous situez à proximité d’une centrale nucléaire et un accident majeur est intervenu : appliquez les consignes de sécurité prévues par le ministère de l’Intérieur pour vous protéger.

Dès que vous entendez le signal sonore d’alerte :

Si vous êtes à l’extérieur, rejoignez le bâtiment le plus proche pour vous abriter.

Si vous êtes chez vous ou au travail  :

  • ne sortez pas ;
  • éteignez la climatisation, le chauffage et la ventilation ;
  • fermez les portes et les fenêtres ;
  • écoutez la radio ;
  • regardez la télévision (chaines d’informations continues).
  • Il est également conseillé de :
  • ne pas rester dans votre véhicule ;
  • ne pas aller chercher vos enfants à l’école (les enseignants se chargeront de leur sécurité) ;
  • ne pas téléphoner (les réseaux doivent rester disponibles pour les secours) ;
  • ne pas rester près des vitres ;
  • ne pas ouvrir les fenêtres par curiosité ;
  • ne pas allumer de flamme ;
  • ne pas fumer ;
  • ne pas quitter un lieu abrité sans consigne des autorités.

Les objets de première nécessité à posséder chez soi en cas d’accident nucléaire :

  • une radio et une lampe de poche avec des piles ;
  • des réserves d’eau potable ;
  • des gobelets ;
  • des couvertures ;
  • des rubans adhésifs et des ciseaux pour obstruer toutes les ouvertures ;
  • des chiffons pour boucher les aérations ;
  • une trousse de premiers soins et des médicaments indispensables ;
  • un seau et des sacs plastiques si vous n’avez pas accès aux sanitaires ;
  • des papiers d’identité (livret de famille, carte d’identité…).

Voici quelques consignes simples en cas d’alerte.

Pour plus d’informations, consultez les fiches pratiques de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire.

Dernière modification : 30/11/2016

Haut de page