67e anniversaire de la Libération de Paris [lt]

Le 25 août 2011,

Portée par l’avancée des troupes alliées après les débarquements de Normandie le 6 juin et de Provence le 15 août 1944, la population parisienne se soulève. Prenant la suite des mouvements initiés par les agents du métro, les gendarmes, policiers et postiers, une grève générale éclate le 18 août. Des barricades s’élèvent, de violents combats éclatent, la Résistance intérieure se bat contre les 20 000 Allemands présents dans la capitale.

Crédits : STF – AFP - JPEG

Le 25 août, la 2e Division blindée du Général français Leclerc et les troupes alliées entrent dans la ville. Pour la première fois depuis 1940, le drapeau tricolore est hissé en haut de la Tour Eiffel. Dans l’après-midi, le Général von Choltitz signe la reddition des occupants tandis que le Général de Gaulle fait son entrée dans Paris et établit au ministère de la Guerre le siège du Gouvernement provisoire de la République française. A 19 heures, il prononce au balcon de l’Hôtel de ville son célèbre discours : « Paris outragé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré ! ».

Malgré des accrochages qui se poursuivront encore quelques jours, le 26 août, les Parisiens en liesse assistaient à la descente des Champs-Elysées par le Général de Gaulle et les armées de libération.

Retrouvez l’article complet à l’adresse suivante (en français)

Dernière modification : 29/07/2014

Haut de page